Où faire dormir bébé au retour de la maternité ?

Où faire dormir bébé au retour de la maternité ?


Bébé est né et pendant tout votre séjour à la maternité il a dormi dans votre chambre dans son petit berceau, près de vous. Une fois arrivée à la maison la question se pose de savoir où faire dormir bébé. Dans son lit à barreaux dans sa chambre, en cododo près de vous, dans sa nacelle dans votre chambre, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Cette première nuit à la maison peut être source d’angoisse, car vous n’êtes plus dans le cocon de la maternité avec l’aide du personnel pour vous aiguiller. Le premier conseil que nous vous donnerons est celui de vous écouter. Vous, la maman. Ne vous inquiétez pas et suivez votre instinct.

Pour vous aider, voici quelques conseils pour que les premières nuits de bébé se passent en douceur de retour à la maison.


Au sommaire :

1/ Faire dormir bébé dans la chambre des parents au retour de la maternité, est-ce une bonne idée ?

2 / Le cododo, la meilleure des solutions ?

3 / Peut-on coucher bébé tout de suite dans un lit à barreaux ?

4 / Bébé va-t-il s’habituer à dormir avec vous ?

5 / Quelques conseils pour ne pas trop souffrir des nuits entrecoupées 



1 / Faire dormir bébé dans la chambre des parents au retour de la maternité, est-ce une bonne idée ?

Que ce soit pour la sieste ou les nuits, il existe de multiples possibilités et endroits où installer bébé pour qu’il dorme. Cependant, pour les premiers jours de vie la proximité avec les parents est conseillée.

En effet, l’accouchement reste traumatisant pour le bébé, comme il peut l’être pour la maman. Votre nourrisson a passé 9 mois dans votre ventre, bien au chaud à se sentir en sécurité. Ce monde qu’il découvre depuis la naissance lui est inconnu, froid et peu rassurant. C’est pourquoi un bébé a besoin d’être contenu et sentir qu’il est près de vous. Au retour de maternité, il convient d’effectuer une douce transition entre la vie intra-utérine et ce monde extérieur qu’il découvre.

C’est la raison pour laquelle il est souvent conseillé de faire dormir votre bébé dans votre chambre, près de vous. Attention, il n’est pas recommandé de faire dormir votre bébé dans la même literie que vous. Pour mieux comprendre pourquoi, nous vous invitons à lire notre article sur la prévention de la mort subite du nourrisson.


Si vous ne souhaitez pas investir dans un lit cododo, votre enfant peut tout de même dormir dans votre chambre. Vous pouvez par exemple l’installer dans un couffin, un berceau ou même dans sa nacelle. Attention, il est important de bien veiller à ce que le matelas soit adapté à la taille de sa literie.


Notre sélection de matelas pour vous :


Faire dormir votre bébé dans votre chambre présente plusieurs avantages :

  • Rassurer votre bébé qui sentira que vous êtes près de lui
  • Proximité avec la maman pour faciliter l’allaitement
  • Surveiller votre nourrisson pendant la nuit


En effet, l’Unicef rappelle que l’endroit le plus sûr pour faire dormir le bébé est dans un berceau à proximité du lit parental en cas d’allaitement au biberon. En effet, il a été établi que de faire dormir bébé dans une pièce séparée de sa mère est un facteur de risque à la mort inattendue du nourrisson.

Dans tous les cas, la proximité du bébé avec sa maman permet à celle-ci de se réveiller dès les premiers signes de faim de bébé et d’éviter ainsi que bébé se réveille complètement en se mettant à pleurer.


2 / Le cododo, la meilleure des solutions ?

Si vous souhaitez une proximité maximale avec votre bébé, vous pouvez pratiquer le cododo. Il existe des petits lits ou berceaux cododo qui s’attachent au lit des parents. Ainsi, le bébé est rassuré, car il sent ses parents à côté de lui et l’allaitement est facilité pour la maman, car le nourrisson est tout près d’elle. L’avantage de ces lits spécialisés est que l’enfant dort à côté de vous tout en ayant son propre lit, ce qui est optimal pour sa sécurité.

Certains déconseillent le cododo, accusant ce mode de couchage d’être dangereux. En réalité, si les règles de sécurité sont respectées, pratiquer le cododo ne présente aucun risque.


Les règles à suivre
pour un cododo en toute sécurité :

  • Nous le disions plus haut, le lit des parents n’est pas adapté pour les bébés, il peut avoir trop chaud, s’étouffer ou se coincer quelque part.
  • Veillez à vous assurer que le bébé ne peut pas tomber du lit. S’il est installé dans un lit spécialement conçu pour le cododo, cela ne devrait pas arriver.
  • La chambre ne doit pas être surchauffée : idéalement entre 16 et 18 °C.
  • Le bébé doit être couvert correctement, avec des vêtements ajustés à sa taille.
  • L’enfant doit être couché sur le dos.
  • Si vous fumez, le cododo est fortement déconseillé. Même si vous ne fumez jamais au lit, vous rejetez de la nicotine pendant la nuit. Ce tabagisme passif est très dangereux pour le bébé. Cela représente un risque de mort subite du nourrisson.


3 / Peut-on coucher bébé tout de suite dans un lit à barreaux ?

Si vous faites partie des parents qui ne souhaitent pas dormir dans la même chambre que votre bébé, ne culpabilisez pas. Il est important de suivre son instinct, et en aucun cas de se forcer. Dans ce cas de figure, veillez simplement à être en mesure de l’entendre s’il se réveille, quitte à vous équiper d’un babyphone.


Il n’y a pas d’âge pour coucher un enfant dans un lit à barreaux. Ce lit est tout à fait adapté à un nouveau-né.

La seule recommandation est de veiller à ce que le matelas soit parfaitement adapté aux dimensions du lit avec un drap-housse ajusté à la taille du matelas. Le matelas ne doit laisser aucun espace sur les côtés du lit. Pour vous aider à coucher votre enfant , nous vous invitons à consulter notre article dédié : Bien coucher bébé : une question de sécurité


Votre enfant peut toutefois se sentir un peu perdu dans ce grand espace dans lequel il se sent moins contenu contrairement à un couffin ou un landau. Pour aider à la transition, vous pouvez utiliser un réducteur de lit. Cela permettra à l’enfant d’apprivoiser cet environnement qu’est sa chambre, tout en étant dans un endroit restreint et sécurisé.


Notre sélection de matelas bébé 60x120

Notre sélection de matelas bébé 70x140


4 / Bébé va-t-il s’habituer à dormir avec vous ?

Votre enfant vient de naître et a besoin de proximité. Ne vous inquiétez pas, viendra ensuite le moment où il regagnera sa chambre.

Un nourrisson n’a pas la notion du jour et de la nuit. Il est plutôt rythmé par des phases d’éveil en fonction de ses besoins concernant les repas.


Jusqu’à 8 semaines, votre bébé dormira autant le jour que la nuit (environ 16 à 20 heures de sommeil par jour). Ce n’est qu’à partir d’un mois que l’on peut commencer à parler d’horaire de coucher avec des heures de repas plus ou moins fixes. A ce moment-là seulement vient l’apprentissage du sommeil, avec toutes les conditions idéales pour que bébé dorme bien.


Certains pédiatres recommandent que l’enfant dorme dans la même chambre que les parents jusqu’à ses 6 mois. Certains parents décident de faire dormir dans son lit à barreaux à partir d’un mois. Il n’y a pas vraiment de règles. C’est à vous de décider quand votre bébé ira dormir dans sa chambre, avec un babyphone pour maintenir une surveillance. L’essentiel est que tout le monde se sente prêt pour cette séparation nocturne.


Dans tous les cas, si la transition se fait en douceur, vous ne devriez pas avoir de difficulté à changer vote bébé de chambre. Les bébés ont besoin de proximité avec les parents, mais ils évoluent et s’adaptent peu à peu aux nouveautés que vous lui proposez.


5 / Quelques conseils pour ne pas trop souffrir des nuits entrecoupées

Les premières semaines, votre bébé va vous réveiller plusieurs fois par nuit. Entre la faim, les petits désagréments, le besoin d’être rassuré, votre bébé à de multiples raisons de se réveiller en pleine nuit.

C’est souvent la période la plus dure pour les parents qui voient leur capital sommeil diminuer à vue d’œil. Même si la patience est de mise, car il est impossible d’éviter qu’un bébé se réveille, il est toutefois possible de s’organiser pour que cela se passe le mieux possible.


Voici quelques conseils qui pourraient vous aider lors des réveils nocturnes :

  • Prévoyez une petite veilleuse près de vous déplacer dans la chambre sans encombre lorsque vous vous réveillerez en pleine nuit.
  • Évitez de trop éclairer la pièce lorsque vous allaitez pour ne pas trop réveiller votre bébé. La nuit, préférez chuchoter que de converser avec votre petit bout. Gardez le bavardage et les échanges pour les tétés de jour.
  • Si vous allaitez, prévoyez à côté de vous tout ce dont vous avez besoin : des coussinets, la Lanoline, une tenue adaptée à l’allaitement.
  • Si au contraire vous donnez le biberon à votre bébé, préparez les doses le soir avant d’aller vous coucher. Remplissez le biberon avec la bonne quantité d’eau et le lait dans une boite doseuse.
  • Dans tous les cas, pensez également à avoir tout le nécessaire pour changer la couche de bébé à portée de main.

 


Votre bébé se réveillera plusieurs fois par nuit, ne paniquez pas. Tentez de comprendre ce qui l’a poussé à se réveiller. Est-ce la faim ? A-t-il besoin qu’on lui change sa couche ? A-t-il trop froid, ou au contraire trop chaud ? A-t-il simplement besoin d’un câlin ? Les nourrissons ont souvent besoin de réconfort et ainsi d’être portés ou emmailloter.

Si malgré toutes vos tentatives vous n’arrivez pas à le calmer, et que vous sentez que vos nerfs sont mis à rudes épreuves, passez le relais ! Sachez également que certaines maternités prévoient une ligne téléphonique pour que les jeunes parents puissent appeler et demander des conseils en cas de besoin. N’hésitez pas à vous renseigner !

Et bon retour à la maison !

Partager l'article'

Commenter l'article

Nom *
E-mail *
Commentaire *
Clé de sécurité (captcha) *

3 produits sur ce thème

à partir de 30,89 €