Quels sports pour mon bébé de 0 à 3 ans ?

Quels sports pour mon bébé de 0 à 3 ans ?


Bébé commence à se retourner tout seul et bientôt, il se mettra à pattes, puis à marcher pour explorer le monde. L’éveil corporel se fait dès le plus jeune âge et l’on sait combien leur laisser la place de se mouvoir et d’apprendre par eux-mêmes est important. Et ceci est vrai autant à la maison qu’à l’extérieur. Alors, finalement, pourquoi ne pas inscrire bébé à un cours de baby sport pour qu’il explore un peu plus ?

Vous pensez qu’un enfant de quelques mois est trop petit pour le sport ? Détrompez-vous. De plus en plus de disciplines sportives sont disponibles dès l’âge de la motricité. On vous propose de découvrir 3 sports à faire avec un bébé de sa naissance à 3 ans.


Au sommaire :

1 / Du sport pour un bébé, pourquoi ?

2 / À partir de quel âge bébé peut-il faire du baby sport ?

3 / Les bébés nageurs

4 / La Baby Gym

5 / Le yoga pour bébés

6 / Conseils pour une séance de sport avec bébé réussie


Du sport pour un bébé, pourquoi ?

Dès le plus jeune âge, bébé a besoin de bouger pour se tonifier, mais aussi pour apprendre à mieux se déplacer. Cela commence par la psychomotricité qu’il exerce à la maison sur son tapis ou avec des accessoires que vous mettez à sa disposition. L’enfant fait connaissance avec son corps et cela l’aide dans son développement moteur. Ramper, marcher, courir, sauter, c’est déjà du sport pour nos bébés ! Comme le coussin d’allaitement sur lequel il essaye de grimper et redescendre. Bébé explore avec tout ce qu’il a sous la main ! Pour les séances de baby sport, c’est le même principe.


Ces séances de sport pour bébé n’ont pas vocation à transformer votre petit bout de chou’ en champion dans un domaine, loin de là. C’est avant tout un éveil corporel, sensoriel et une ouverture au monde extérieur dans des milieux au départ méconnus. C’est également un excellent moyen de sensibiliser les enfants à la vie en collectivité.

Le but de ces mini cours de sport, que ce soit pour la piscine, ou pour la gymnastique par exemple, est de mettre bébé face à une situation, ou un problème, qu’il devra résoudre. Comment faire ce mouvement, comment bouger dans l’eau, etc. Au fil du temps, l’enfant acquiert des automatismes qui lui permettent de mieux contrôler ses gestes (équilibre, orientation dans l’espace, force, vitesse, etc.). Ce sont les prémices des apprentissages qui lui serviront dans ses futures activités sportives.


Ces activités d'initiation au sport pour enfant, de la naissance à 3 ans, sont aussi un bon moyen de passer un moment privilégié avec l’enfant. Accompagné par ses parents, l’enfant se sent en sécurité et prend plaisir. Et le plaisir, c’est ce qu’il y a de plus important ! Cela donnera envie à bébé de revenir et l’incitera à poursuivre une activité sportive quand il sera plus grand.


À partir de quel âge bébé peut-il faire du baby sport ?

Il n’y a pas vraiment d’âge pour commencer à faire du sport. La psychomotricité est le plus bel exemple ! Même si nous ne sommes pas ici dans une activité physique planifiée, mais plutôt dans la culture et la connaissance du corps.

Certaines activités peuvent débuter très tôt, comme pour les bébés nageurs. Malheureusement, il existe peu d’activité sportive pour des enfants de moins d’un an. C’est souvent entre l’âge de 4 et 6 ans que l’enfant a des capacités physiques qui lui permettent de pratiquer véritablement un sport.

Avant l’âge de 3 ans, vous pouvez proposer à votre bébé les bébés nageurs, le baby gym et même quelques séances de yoga ! Sinon, vous pourrez aussi l'inscrire à quelques activités lors de vos vacances dans les centres proposant des activités (cours de mini ski, baby-basket, etc.).


Les bébés nageurs

La natation est de loin l’activité sportive la plus connue et la plus pratiquée par les bébés puisqu’il est possible de commencer les séances dès l’âge de 4 mois.

Le but de ces séances de « bébés nageurs » est de favoriser le développement psychomoteur des plus petits, mais aussi de les familiariser avec le milieu aquatique. Un enfant ayant fait les « bébés nageurs » ne saura pas nécessairement nager plus tôt qu’un autre, mais il sera habitué à l’eau et l’apprentissage de la nage facilité.


Lors de ces séances, bébé est encadré par un ou ses deux parents, en présence d’un professionnel. Le but est de prendre plaisir avant tout. Il existe plusieurs méthodes dans les cours de « bébés nageurs », nous vous conseillons d’éviter celles où l’on jette bébé dans l’eau. Les méthodes « d’éveil aquatique » sont bien plus ludiques, autant pour l’enfant que pour vous. L’enfant apprivoise ce milieu en douceur et à son rythme.

Bébé n’apprend pas véritablement à nager, il joue. Petit à petit il découvre l’eau, flotte, se déplace puis ira sous l’eau. Il y a également des structures mises à disposition telles que tapis, planches, cages à poules, etc. pour que bébé expérimente de nouvelles sensations. Bien entendu, cela est à adapter à l’âge de l’enfant.

L’enfant devient autonome et gagne en confiance.


Précautions à prendre : le chlore peut être responsable de problèmes respiratoires, renseignez-vous auprès des piscines proches de chez vous, car certaines sont sans chlore, spécialement conçues pour les bébés.


La baby-gym

Dès 12 mois, il est possible d’inscrire son enfant à un cours de baby-gym. Ces séances de gymnastique l’aident à avoir une bonne perception de son corps et de l’espace qui l’entoure, tout en travaillant sa souplesse. La baby-gym est un sport très ludique où les exercices sont parfois en solo et parfois sous forme de jeux collectifs.


Les séances sont principalement axées sur le développement de la motricité des bébés avec :

  • De la grande motricité : courir, ramper, tourner, sauter, etc. ;
  • De la motricité fine : manipulations de balles et d’objets en tout genre ;
  • De la motricité d’expression avec de la danse et des mimes.


Le but premier est encore une fois de prendre plaisir, de faire du sport tout en s’amusant. Les salles sont aménagées avec des tapis et des mousses pour que bébé évolue dans un espace sécurisé. Les moniteurs mettent à la disposition des enfants tout le matériel de baby-gym adapté à la petite enfance.

D’abord accompagné pleinement par ses parents et les encadrants, l’enfant gagne petit à petit en autonomie et réalise ensuite seul les consignes demandées. Une part de liberté et d’imagination est également laissée à l’enfant lors de ces cours de gymnastique.

Bébé évolue avec d’autres enfants de son âge et apprend à se sociabiliser en faisant partie dans un groupe. Et une fois de retour à la maison, il peut s'amuser à reproduire avec vous quelques exercices sur son petit matelas roulable.


Le yoga pour bébés

Dès le plus jeune âge, on peut constater que bébé bouge pour ressentir du bien-être, en s’étirant par exemple. La recherche du bien-être sensoriel est donc bien présente, très tôt. Le baby-yoga est un moyen d’apporter d’autres moments de détente à nos enfants.

Tout en renforçant le lien d’attachement entre le parent et le bébé, le yoga est une activité ludique où tout le monde prend du plaisir. Le baby-yoga est idéal pour l’éveil sensoriel et psychomoteur de bébé.


Les séances de yoga peuvent débuter très tôt, vers 3 ou 4 mois, dès que bébé commence à avoir des phases d’éveil importantes. À cet âge, bébé découvre ce qui se passe autour de lui et imitera petit à petit les gestes.

Ce n’est que vers l’âge de 18 mois à 3 ans que l’enfant effectue les petits exercices seul, car il aura gagné en autonomie.


Conseils pour une séance de sport avec bébé réussie

Le plaisir est au cœur de l’entrainement : rappelez-vous, les séances de sport avec bébé n’ont pas vocation à le transformer en champion. Ces séances de sport pour bébé sont aussi l’occasion de se retrouver entre parents et entre enfants pour passer un agréable moment et faire des rencontres.


Faites confiance à votre enfant : ne surstimulez pas bébé avec la volonté de le voir progresser. Laissez-le prendre des initiatives et ne devancez pas tous ses gestes pour qu’il expérimente et gagne en confiance. Tout en s’assurant qu’il est en sécurité bien entendu…


Laissez-lui des périodes de jeu libre : lors des séances de sport avec bébé, laissez-le développer sa créativité et son imagination. Il gagnera en autonomie et développera des stratégies pour réussir ce qu’il lui est demandé.


Enfin, pensez que votre maison est une mine d’or en matière d’exercices. Que ce soit dans le coffre à jouets avec les voitures à faire rouler, les perles à enfiler, etc., ou les divers déplacements qui développent sa psychomotricité.

 

Pour connaître les sports à pratiquer avec bébé, renseignez-vous auprès de votre commune pour trouver les activités proposées près de chez vous. Le bouche à oreilles et internet fonctionne également très bien pour trouver des lieux proposant des activités originales à faire avec bébé.


Partager l'article'

Commenter l'article

Nom *
E-mail *
Commentaire *
Clé de sécurité (captcha) *

3 produits sur ce thème

à partir de 42,50 €